OK We use cookies to enhance your visit to our site and to bring you advertisements that might interest you. Read our Privacy and Cookies policies to find out more.

News Belgium (French)

Les dernières statistiques donnent un aperçu de la mauvaise santé bucco-dentaire des enfants au Royaume-Uni. (Photo : Pok Leh/Shutterstock)
Mar 2, 2017 | News Belgium (French)

La carie en Angleterre : 160 dents retirées chaque jour chez des enfants

by Dental Tribune International

LONDRES, Royaume-uni : Selon les dernières statistiques du National health service (NHS), l’an dernier en Angleterre, plus de 40 000 extractions de dents d’enfants et d’adolescents ont été réalisées à l'hôpital. Par conséquent, les dirigeants du Conseil de santé publique ont appelé à des mesures radicales visant à réduire la consommation de sucre parmi ces groupes d’âges afin de lutter contre le développement des caries dentaires.

Les données annuelles des dépenses de 2015/16 du NHS ont dénombré 40 800 extractions de dents multiples chez les enfants âgés de moins de 18 ans en Angleterre, pour un coût de plus de £ 35,6 millions (environ € 41 millions). Il s’agit d’une hausse de 10,7 % du nombre d’opérations par rapport à 2012/13. De 2012 à 2016, le NHS a dépensé un total de £ 129 millions (€ 148,5 millions) pour ces traitements.

En 2015/16, 161 extractions ont été effectuées en moyenne par jour de travail. La carie dentaire est souvent si importante que le traitement devait avoir lieu à l’hôpital sous anesthésie générale, plutôt que chez le dentiste. Ces résultats viennent après l’annonce du service de santé publique Public Health England indiquant une semaine plus tôt que les enfants consomment, avant l’école, la moitié de la dose journalière recommandée de sucre, avec près de trois morceaux de sucre à l’heure du petit déjeuner. Pour l’Association des collectivités locales, Local Government Association (LGA), qui représente plus de 370 conseils en Angleterre et au pays de Galles, ces données élevées seraient essentiellement dues à une mauvaise hygiène bucco-dentaire et à la consommation excessive d’aliments sucrés et de boissons.

Ces conseils, responsables de la santé publique, ont depuis longtemps demandé au gouvernement de prendre des mesures rigoureuses concernant la consommation de sucre, notamment en réduisant et en affichant la quantité de sucre contenue dans les sodas.
La LGA a déclaré que les conseils devront prendre part à la décision qui concerne la répartition de la dépense de la taxe des boissons.

Le Président de la LGA, Madame Izzi Seccombe, a affirmé : « ces chiffres sont un rappel frappant des dommages dentaires de nos enfants causés par la consommation excessive de sucre. Il est profondément inquiétant de constater qu’en raison de la gravité de la carie dentaire de nombreux traitements de cette pathologie ne relèvent plus du ressort d'un chirurgien-dentiste de proximité et doivent être effectués à l'hôpital. »

Izzi Seccombe a rappelé que ces chiffres soulignent l’importance d’une bonne hygiène bucco-dentaire de routine associée à des visites régulières chez le chirurgien-dentiste et ceci afin de prendre en charge la carie dentaire dès son apparition. « Avoir une bonne santé buccale favorise l'apprentissage à l'école, ils peuvent améliorer leurs capacités, s’épanouir et à bien se développer, » …« une mauvaise santé buccodentaire peut affecter le développement des enfants et des adolescents et avoir des conséquences sur le sommeil, sur l’appétit, sur la parole, sur le jeu et sur la socialisation de l’enfant. »
 

Print  |  Send to a friend