OK We use cookies to enhance your visit to our site and to bring you advertisements that might interest you. Read our Privacy and Cookies policies to find out more.

News Belgium (French)

résentation PROSEC lors de l' IDS: Prof. Wilfried Wagner, Prof. Florian Beuer and Dr Gerhard Iglhaut. (Photo : DTI)
Apr 5, 2017 | News Belgium (French)

Un groupe d'experts lance une initiative de qualité pour les produits sans métal : PROSEC

by Dental Tribune International

COLOGNE, Allemagne: VITA Zahnfabrik a présenté un nouveau réseau spécialisé pour l'implantologie sans métal, le PROSEC (Progress in Science and Education with Ceramics), qui a été créé l'an passé avec l'aide de la division vitaclinique. Lors de l'IDS, un groupe important d'experts a présenté leurs derniers résultats de recherches concernant notamment la stabilité des implants ou encore l'ostéointégration et la biocompatibilité des implants métalliques par rapport aux implants en céramique.

En qualité de président du PROSEC, Jörg Strub a déclaré que cette initiative entend servir de pont entre la science et la pratique. Son objectif est de favoriser une collaboration étroite entre les organisations spécialisées, les praticiens et les scientifiques afin d'établir des normes de haute qualité en implantologie sans métal et ainsi améliorer le bien-être des patients.

Grâce à son site Internet, www.prosec.network, l'organisation présentera les dernières découvertes, favorisera les échanges des données pour des études cliniques et facilitera les discussions entre experts via sa plate-forme, a déclaré Jörg Strub. Par ailleurs, une conférence annuelle permettra d'informer des progrès réalisés dans ce domaine et de partager les connaissances à l'échelle mondiale.

«C'est avec grand plaisir que j'accompagne scientifiquement le projet de céramique (ceramics project)» , a déclaré le professeur Wilfried Wagner, directeur du département de chirurgie buccale, maxillo-faciale et plastique du Centre médical universitaire de Mainz, en Allemagne. Concernant l'approche scientifique de l'organisation, idéalement, les connaissances seront regroupées en trois étapes a ajouté le professeur Wagner. Tout d'abord, toutes les données sur le terrain devront être collectées et éditées avant de recueillir systématiquement de nouvelles données dans le domaine de la recherche et les études randomisées qui formeront respectivement les deuxième et troisième étapes du processus.

Les membres fondateurs et les experts de la section qualité ont donné un aperçu de la recherche actuelle. Parmi eux, le Dr Gerhard Iglhaut a donné des résultats d'une étude sur la tolérance au titane qui vient à l'encontre de l'opinion de matériau, comme du standard de l'or. En outre, le Prof. Florian Beuer de la faculté de médecine « Charité-Universitätsmedizin » de Berlin en Allemagne a abordé les défis dans l'utilisation d'implants en deux parties concernant le micro-mouvement et la déformation plastique. Le Dr Jens Fischer, responsable de la recherche et du développement chez VITA Zahnfabrik, a présenté les résultats provisoires d'une étude multicentrique sur l'implant en céramique de dioxyde de zirconium de VITA, menée dans les universités de Zurich (Suisse) et de Fribourg.

Lors de la rencontre du PROSEC qui a eu lieu deux semaines avant l'IDS à Francfort en Allemagne, les comités d'experts se sont entretenus de la procédure à mettre en place concernant la recherche, le développement et l'application de systèmes d'implant full-ceramic et leur restauration prothétique. Entre autre projets de recherche, une étude à grande échelle sur l'application de l' implant céramique, qui vise à en faire l'implant céramique le mieux documenté sur le marché, a été présentée lors de l'événement.

Print  |  Send to a friend