OK We use cookies to enhance your visit to our site and to bring you advertisements that might interest you. Read our Privacy and Cookies policies to find out more.

News France

Anita Vazquez Tibau (à gauche ) a fait une déclaration sur la dentisterie sans mercure lors de la réunion sous-régionale sur la Convention de Minamata sur le mercure au Brésil. ( Photo : Anita Vazquez Tibau )
0 Comments Sep 24, 2014 | News France

La convention sur le mercure au Brésil

Post a comment by Anita Vazquez Tibau

La réunion sur la convention de Minamata sur le mercure, qui s'est tenue récemment au Brésil, a été l'occasion pour l'Académie internationale de médecine orale et de toxicologie (IAOMT) de faire le point sur le mercure en dentisterie et les progrès substantiels du Brésil, dans sa quête pour une dentisterie sans mercure. L'IAOMT a témoigné des résultats positifs du programme d'assistance technique (TAP) créé comme une conséquence directe de la convention de Minamata.

was written by:

Anita Vazquez Tibau Anita Vazquez Tibau

Moins d'un an après le lancement du TAP à Rio de Janeiro, en octobre dernier, les Drs Aspasia Camargo et Anthony Garotinho, représentants Rio de Janeiro, ont présenté une législation qui permettrait d´éliminer l'utilisation du mercure dans les produits et les processus, notamment dans le domaine de la dentisterie. Déjà, pendant son mandat, Marina Silva, ancienne ministre de l'environnement au Brésil, a rédigé la résolution 85 de 2007, portant sur les produits et procédés utilisant du mercure, ses dangers et la nécessité d'éliminer son utilisation, y compris l'élimination du mercure dans l’industrie dentaire.

L´IAOMT a choisi le Brésil pour son projet pilote étant donné son importante économie émergente. De plus, le Brésil dispose du plus grand nombre d´écoles dentaires et de professionnels des soins dentaires que tout autre pays, à l´exception de l'Inde. L'académie a également voulu rendre hommage au Dr Olympio Faissol Pinto de Rio de Janeiro, qui a travaillé activement sur une interdiction mondiale de l'utilisation du mercure dans le secteur dentaire depuis plus d'un demi-siècle.

L´IAOMT tiendra trois ateliers gratuits de deux jours au TAP du Brésil : 4 au 5 novembre à Brasilia; 10 au 11 novembre à Rio de Janeiro ; et 13 au 14 novembre à São Paulo. L'organisation tiendra également un atelier d'une journée à l'Universidade Federal Fluminense à Nova Friburgo. Ces ateliers sont parrainés par l´IAOMT, la section brésilienne de l'Académie internationale de médecine dentaire biologique et de médecine, le Conselho Federal de Odontologia (conseil fédéral de la dentisterie), le Conselho régional de Odontologia ne Distrito Federal (conseil régional de la dentisterie du district fédéral) São Paulo et Rio de Janeiro, Associação Brasileira de Odontologia de seção Rio de Janeiro, (association dentaire brésilien), Associação Médica de Brasília (association médicale de Brasilia), et Associação Paulista de Cirurgiões-Dentistas (association Paulista des chirurgiens-dentistes).

Dans le cadre de son engagement international pour aider tous les pays à éliminer rapidement l'utilisation du mercure dans l'industrie dentaire d'une manière sûre et consciencieuse, l´IAOMT a invité des représentants de tous les pays d'Amérique latine à participer aux prochains ateliers.

Related Content
Post a comment Print  |  Send to a friend
0 Comments
Join the Discussion
All comments are subject to approval before appearing. Submit Comment