OK We use cookies to enhance your visit to our site and to bring you advertisements that might interest you. Read our Privacy and Cookies policies to find out more.

News France

UNECD Solidarité internationale, missions au Népal et au Maroc. En 2015, c’est un peu plus de 750 népalais provenant d’orphelinats, écoles, centre pénitencier et villages reculés qui ont été sensibilisés à l’hygiène bucco-dentaire. (Photo : UNECD)
0 Comments Jun 6, 2016 | News France

UNECD, solidarité internationale au Maroc et Népal

Post a comment by Dental Tribune France online

PARIS, France : Pour la seconde année consécutive, le pôle solidarité internationale de l’Union nationale des étudiants en chirurgie dentaire (UNECD) organise deux projets de prévention bucco-dentaire respectivement au Maroc et au Népal. 13 étudiants issus des différentes universités d’odontologie ont été sélectionnés pour mener ces deux missions. Dental Tribune online s’est entretenu avec Clémence Rispal, vice-présidente de l’UNECD en charge de la solidarité internationale qui seconde les participants dans la préparation de ces deux projets.

Dental tribune online : Quels sont les objectifs de ces missions ?

Clémence Rispal : Les objectifs communs de ces missions sont multiples mais nos actions sont essentiellement tournées vers la prévention. Il s’agit de sensibiliser les populations rencontrées aux habitudes d’hygiène bucco-dentaire et alimentaire et de distribuer des kits d’hygiène. En tant qu’étudiant, nous ne pouvons prodiguer des soins mais nous travaillons en lien avec les dentistes autochtones et avec diverses associations des pays. Nous essayons également de fournir un maximum de matériel.

D’où provient le matériel ?

Tout le matériel nécessaire à la réalisation de ces projets provient soit de dons de la part des partenaires ou sont financés par la récolte de fonds via des crowdfundings. Nous prévoyons un prochain financement participatif en juin. Nos bagages étant limités, nous ne pouvons emporter énormément de matériel, aussi nous sommes amenés à en acheter sur place. Par cette démarche, nous participons aussi à la vie économique de ces pays et surtout nous espérons pouvoir aider les dentistes qui pratiquent sur place en leur fournissant du matériel.

Quel est le public que vous allez rencontrer ?

Les étudiants sont maitres de leur projet et peuvent, s’ils le souhaitent, travailler avec de nouveaux contacts. Depuis mars, date de leur nomination, ils démarchent les associations pour préparer leur mission. Concernant le Maroc, les étudiants continuent essentiellement ce projet avec les mêmes associations que l’année passée. Pour le Népal, notre partenaire sur place ne peut renouveler cette action en 2016, et ce pour des raisons personnelles. Le public ciblé reste identique à l’année précédente. Il s’agit de résidents de prisons, d’enfants d’orphelinats et d’habitants de villages reculés.

Quel est votre rôle d’accompagnement dans ce travail préalable ?

Pour ma part, j’ai participé l’année passée au projet au Népal aussi je peux préparer psychologiquement les étudiants qui s’y rendront cette année. Il y a des coutumes à connaitre et à respecter. Sur place, les étudiants seront secondés par des interprètes anglais et par des personnes qui maitrisent les dialectes des différentes régions parcourues.

Nous préparons aussi les interventions que les étudiants feront sur place. En fonction des publics, nous ne nous adressons pas de la même manière à nos interlocuteurs. Nous adaptons nos interventions en fonction de l’âge mais aussi du contexte des populations que nous voulons sensibiliser.

Vous avez participé au projet au Népal, qu’en avez-vous retenu ?

Nous étions au Népal 3 mois après les séismes. Je me souviens d’une vieille femme qui avait perdu sa maison et ses proches et qui voulait absolument rester chez elle. Les secours ont fini par lui laisser une tente. Il y avait quelque chose de très touchant. Ce qui m’a surtout impressionnée, c’est leur optimisme. Malgré les difficultés qu’ils rencontrent, ils restent positifs. Je m’étais tellement préparée aux choses difficiles que j’allais rencontrer. Finalement, la réalité m’est apparue moins terrible que je l’imaginais. En tout état de cause, cette mission a renforcée mon envie de m’impliquer dans l’action humanitaire.

Quand auront lieu les deux actions ?

La mission au Népal se fera du 27 juillet au 14 août et celle du Maroc du 16 août au 31 août. Les étudiants des projets se rencontreront pour la première fois en juin. Nous allons mettre en ligne le crowfunding et continuer la recherche de dons.

Merci beaucoup pour cet entretien. Nous suivrons de près l’avancée de vos projets. Si vous souhaitez en savoir plus et suivre l’actualité des deux actions, deux pages facebook sont disponibles :

https://www.facebook.com/UNECD.solidariteMaroc
https://www.facebook.com/UNECD.solidariteNepal

Vous pouvez également visionner la vidéo qui retrace le projet solidarité au Népal en 2015 : https://www.youtube.com/watch?v=JZbO-oLcH2U

Post a comment Print  |  Send to a friend
0 Comments
Join the Discussion
All comments are subject to approval before appearing. Submit Comment