OK We use cookies to enhance your visit to our site and to bring you advertisements that might interest you. Read our Privacy and Cookies policies to find out more.

News France

Docteur Amandine Para, membre de l'organisation du Congrès de l'IMLA 2017 et le docteur Jean-Luc Girard, président de l'association (Photo : IMLA)
0 Comments Sep 20, 2017 | News France

Interview : Le congrès laser IMLA 5-8 octobre 2017

Post a comment by Dental Tribune France

PARIS, France : Dental Tribune Online a rencontré le Dr Amandine Para, membre de l’International Medical Laser Academy (IMLA) et le Dr Jean-Luc Girard, président de l’académie pour nous parler du prochain congrès International de l’IMLA sur le thème du laser en chirurgie dentaire. Cette technologie qui est de plus en plus intégrée dans les cabinets dentaires et dans la littérature scientifique a convaincu plusieurs confrères dans le monde et attise toujours la curiosité d’un grand nombre d’autres praticiens.

Dental Tribune Online : Quelle est la nouveauté par rapport au congrès de l’an passé ?

Dr Jean-Luc Girard : Cette année nous avons souhaité une plus grande ouverture aux autres spécialités médicales utilisatrices des technologies laser, resituant la dentisterie en tant que discipline médicale à part entière. Introduit il y a bientôt 30 ans en médecine, le laser fait l’unanimité en oncologie, en chirurgie vasculaire, gynécologie, ou encore en ophtalmologie. Et Il n’est pas en reste en chirurgie dentaire. Des personnalités telles que le Pr René Jean Bensadoun (oncologue), le Pr Stefano Salmini (Dermatologue) ou le Pr Samir Namour (chirurgie orale esthétqiue) ont accepté d’être sur scène et de présenter l’intérêt du laser dans leur exercice privé et hospitalier. Une traduction simultanée est bien entendu prévue afin que leur discours soit accessible à tous.

Comme l’an dernier, le congrès se tiendra à Hyères…pourquoi avoir choisi ce lieu cette année ?

Dr Jean Luc Girard :  Le cadre du domaine de la Font des Horts a été plébiscité l’an dernier, nous l’avons donc réitéré. Il allie à la fois le professionnalisme d’un lieu de conférence spacieux pour accueillir les congressistes et les partenaires commerciaux qui nous soutiennent pour cet événement, et le confort d’un lieu de détente entre confrères (2 soirées de gala et une journée d’excursion à vélo sur l’ile de Porquerolles). Comme disent les anglosaxons, « work hard, play hard ». Le domaine de la Font des Horts s’y prête parfaitement.

De façon plus pragmatique, quel est le fil conducteur du programme ?

Dr Amandine Para : Le fil conducteur du congrès cette année est la place du laser dans la dentisterie minimalement invasive, thème ô combien actuel et abordé dans différents congrès internationaux. Le congrès cette année s’intitule « laser mini-invasifs, concept et réalité clinique ».

Quels sont donc les thèmes de dentisterie abordés dans cette optique ? :

Dr Jean-Luc Girard :  En dentisterie, les conférenciers parleront d’endodontie et de gestion des états de surface en bio dentisterie conservatrice. Coté chirurgie, la place du laser dans le traitement des parodontites et des péri-implantites, ainsi que les nouveaux paradigmes en implantologie seront traités. Enfin, une grande place sera faite à la gestion de la douleur et de la cicatrisation tissulaire par la bisimulation de la lumière sur les cellules. Cette bio stimulation est d’ailleurs entrée dans l’arsenal thérapeutique des orthodontistes et deux spécialistes seront présents pour détailler la thérapeutique.

Rappelons que ce congrès est organisé par l’IMLA, pouvez-vous nous présenter votre association ?

Dr Amandine Para : IMLA est l’acronyme de International Medical Laser Academy, association fondée par le Dr Gérard Rey, et aujourd’hui présidée par le Dr Jean-Luc Girard. Pour en faire partie il faut être en possession d’un laser et bien entendu l’intégrer à sa pratique. Mais le congrès s’adresse à tous les chirurgiens-dentistes de France et du monde, laséristes et néophytes.

Enfin, comment voyez-vous l’avenir du laser dans notre profession ?

Dr Amandine Para :  C’est une question un peu obsolète à mon sens. Il est fini le temps de rougir d’être lasériste et de parier sur l’avenir du laser en dentisterie. Désormais il est temps d’être fiers et d’affiner nos protocoles, de les comparer et de les éprouver au quotidien. Le laser en dentisterie est utilisé dans tous les pays du monde, avec des machines différentes, d’où le faible nombre de protocoles standardisés. Voici donc aujourd’hui l’enjeu du pari : que le nombre croissant des publications scientifiques à haut niveau de preuves sur le laser reflète le haut niveau de preuves cliniques de son utilisation quotidienne en chirurgie dentaire.

Merci Dr Girard et Dr Para, il ne reste plus qu’à s’inscrire sur le site imla.fr pour être des vôtres du 6 au 8 octobre au domaine de la Font des Horts, à Hyères et partager de nombreuses connaissances dans le domaine du laser.

Post a comment Print  |  Send to a friend
0 Comments
Join the Discussion
All comments are subject to approval before appearing. Submit Comment